Joëlle Couvreur - Hypnothérapeute & Psychologue
Joëlle Couvreur  - Hypnothérapeute & Psychologue

Le sevrage tabagique ou l'arrêt du tabac par l'hypnose

Comment l’hypnose permet de se libérer du tabac

 

L'hypnose est reconnue comme l'un des moyens les plus efficaces pour arrêter de fumer rapidement, définitivement et sans prendre de poids.

 

Le taux de réussite est estimé entre 60 à 80 % à un an.

 

Le protocole de sevrage tabagique se déroule généralement sur 3 à 5 séances, la première séance étant consacrée à ce que l'on nomme l'anamnèse c'est-à-dire l'analyse du profil du fumeur et une première sensibilisation à l'hypnose. Dès la fin de la première séance, vous pouvez constater les effets bénéfiques de l'hypnose.

 

Les séances suivantes sont consacrées à renforcer les motivations et la décision d'arrêter de fumer, faire le deuil de la cigarette et mettre en place une stratégie anti-rechute efficace.

 

Praticienne en hypnose thérapeutique, je vous aide dans le sevrage tabagique pour un arrêt de fumer en douceur et de manière durable.

 

Pour me contacter :

06 58 30 08 62

joelle.couvreur75@gmail.com

 

 

Les problèmes de santé dûs au tabac

 

Des millions de personnes chaque année meurent dans le monde à cause du tabac et trois catégories de maladies sont impactées par le tabac :

 

-       les cancers : principalement du poumon, de l’œsophage, du larynx, …

-       les maladies de l’appareil respiratoire : bronchites chronique et emphysème, crises d’asthme, ….

-       Les risques cardio-vasculaires : angines de poitrine, infarctus du myocarde, hypertension artérielle, accidents vasculaires cérébraux, ….

 

La dépendance tabagique

 

Le tabac est une véritable toxicomanie qui rend l’organisme du fumeur dépendant. On constate 2 types de dépendances  chez le fumeur :

 

-       une dépendance psychologique : en relation avec le plaisir de fumer, le goût du tabac, la communication entre soi et les autres et qui est liée aux rites, aux habitudes, à la gestuelle.

 

-       une dépendance physique : en relation avec l’action de la nicotine au niveau du cerveau et qui est liée  à des troubles physiques en cas d’arrêt du tabac tels que irritabilité, anxiété, difficultés de concentration, somnolence, ….

 

Effets de l’arrêt du tabac sur l’organisme

 

-       après 20 minutes : la pression sanguine et les pulsations du cœur redeviennent normales

-       8 heures : l’oxygénation des cellules redevient normale, la quantité de nicotine et de monoxyde de carbone dans le sang diminue de moitié

-       24 heures : les poumons commencent à éliminer le mucus et les résidus de fumée, le monoxyde de carbone issu de la fumée est éliminé du corps

-       48 heures : l’odorat et le goût s’améliorent, le corps de ne contient plus de nicotine

-       72 heures : la respiration devient plus facile, les bronches commencent à le libérer et l’énergie augmente

-       2 à 12 semaines : la circulation s’améliore

-       3 à 9 mois : la toux et les problèmes respiratoires diminuent, la capacité respiratoire augment de 10%

-       5 ans : le risque de crise cardiaque est 2 fois moins élevé

10 ans : le risque de cancer du poumon est 2 fois moins élevé

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Joëlle Couvreur - 2016